Comment calculer le nombre de marches d’un escalier ?

Pour calculer le nombre de marches d’un escalier, il faut faire la relation entre le nombre de marches souhaité et la hauteur à monter. Ainsi, il va falloir prendre en compte le confort d’usage de l’escalier.

Une marche confortable est composée d’une hauteur de marche proche de 18 cm et d’un giron proche de 25 cm. il faut donc calculer un nombre de marches idéal pour se rapprocher de ces mesures.

Note : D’autres facteurs sont aussi à prendre en compte. L’encombrement, les dimensions de la trémie ou encore l’angle de l’escalier ne sont, par exemple, pas à négliger.

Exemple :

Prenons un exemple avec un escalier droit. Si ma hauteur de sol à sol fini est de 280 cm et que je souhaite que mes marches mesurent 18 cm de haut. On va diviser 280 par 18. On trouve environ 15,5. Ce n’est pas un résultat rond. Il faut donc que l’on adapte le résultat à un nombre arrondi. Donc 15 ou 16.

Ainsi, nous avons 2 possibilités. Un escalier avec 15 marches avec une hauteur de 18,6 cm ou un escalier avec 16 marches avec une hauteur de 17,5 cm. Si l’espace disponible le permet, vous allez pouvoir faire un choix entre les 2 solutions.

Dans ce cas précis, on aurait tendance à privilégier la première option, car il y a un nombre de marches plus réduit. Moins de marches, c’est moins de fatigue pour l’usager. On estime que le nombre de marches optimal se situe entre 12 et 15.

Certains particuliers vont, par exemple, privilégier des marches moins hautes pour leurs enfants. D’autres opteront pour la solution qui prend le moins d’espace. Dans tous les cas, il vaudra d’abord mieux obtenir l’avis d’un professionnel.