Faut-il installer des contremarches sur mon escalier ?

Lors de l’achat d’un escalier, vous aurez le choix de personnaliser la structure de celui-ci et vous vous poserez certainement cette question : dois-je oui ou non placer des contremarches ?

Et bien, la réponse dépend tout simplement de vos préférences. Si vous privilégiez l’esthétique, le pratique ou encore la sécurité. Explications.

Les avantages d’un escalier sans contremarches

Certains d’entre vous opteront sûrement pour un escalier en bois sans contremarches. En effet, les escaliers avec un style moderne sont nombreux à être réalisés sans contremarches. Le principal avantage est d’apporter un côté épuré à l’escalier et cela lui confère une apparence qui s’éloigne du « bloc » classique.
Un escalier sans contremarches est plus transparent, coupe moins la lumière et prend moins de volume. Il peut être donc considéré comme plus contemporain.

Un autre avantage, et pas des moindres, le bruit. En effet, les pas sur un escalier en bois peuvent faire du bruit. Et ce problème est renforcé lorsque l’escalier possède des contremarches.
S’il n’y a pas de contremarches, il n’y a, en effet, pas de caisse de résonance, ce qui diminue le volume sonore engendré par les allées et venues de chacun. Cela va aussi amoindrir les possibles grincements.

Côté propreté, un escalier sans contremarches est aussi un moyen de diminuer l’accumulation de poussière sur les marches.

Et les inconvénients ?

Comme toute chose n’est parfaite, un escalier sans contremarches a aussi quelques inconvénients, plus ou moins importants.
Le principal inconvénient repose sur la sécurité des enfants en bas âge. En effet, sans contremarches, il va y avoir un espace plus ou moins grand (selon la construction de l’escalier) entre chaque marche. Et qui dit espace, dit risque potentiel de « glisser » entre les marches pour un très jeune enfant.
Ce risque est toutefois à relativiser, car il est parfaitement possible d’installer de barres de sécurité latérales en dessous des marches pour éviter les incidents.

Autre inconvénient : la chute d’objets. Cela paraît évident, mais un objet peut rapidement nous glisser des doigts pendant l’ascension ou la descente des escaliers. Il peut donc tomber d’encore plus haut si jamais il passe entre les marches.

Pourquoi choisir un escalier avec des contremarches ?

Des escaliers en bois avec contremarches ont plusieurs atouts. Premièrement, ils garantissent une sécurité maximale, que ce soit pour les jeunes enfants ou les objets. Deuxièmement, il offre des possibilités esthétiques intéressantes car il est tout à fait possible de varier les teintes entre marches et contremarches. Cela peut contribuer à la décoration de votre intérieur.
Enfin, il est possible d’optimiser plus largement l’espace en dessous de l’escalier en créant, par exemple, un grand placard encastré, des toilettes ou une entrée pour un sous-sol.

Quels sont les désavantages ?

Souvent, un escalier sans contremarches coûte moins cher qu’un escalier avec des contremarches. Pourtant, côté pratique, ils remplissent le même rôle mais il y a simplement plus de matière à fournir et donc plus de mains d’oeuvre pour un escalier avec des contremarches. Le coût est donc plus élevé.

Comme dit précédemment, des contremarches augmentent le bruit potentiel des pas sur les marches et sont aussi sujettes à une accumulation de poussière plus importante sur celles-ci.