Le principe de l’escalier à pas japonais

L’escalier à pas japonais (ou escalier à pas décalé/alterné) est une forme d’escalier originale et peu commune. En effet, l’escalier à pas japonais a été conçu pour les espaces restreints.

Un escalier atypique pour les petits espaces

Ses marches ne sont pas uniformes et sont décalées. Le but est que l’usager pose d’abord son pied gauche puis son pied droit (ou inversement). Les marches ne sont donc pas directement superposées. L’escalier à souvent une pente raide pour pouvoir s’installer dans un endroit très petit. L’intérêt de cet escalier est d’agrandir la surface de pas malgré la petite surface pourvue pour l’escalier.

Mais pourquoi utiliser ce type d’escalier ? Ces escaliers sont souvent privilégiés pour convenir à une petite trémie. C’est souvent un escalier secondaire qui permet l’accès à une mezzanine ou à des combles récemment aménagés. C’est une sorte d’escalier de meunier avec un confort de pas de marche supplémentaire.

L’escalier à pas japonais se monte et se descend d’une seule et même manière. Il doit donc être emprunté avec attention et vigilance car, il n’y a pas de contremarches. Aussi, il n’est pas recommandé pour les enfants ni les personnes âgées. Il est possible d’ajouter une rampe afin de faciliter son utilisation.

Outre son côté pratique, son esthétisme et sa forme atypique peuvent apporter du charme à votre intérieur. Il peut être de forme droite comme tournante.