L’escalier en colimaçon : pratique et actuel

L’escalier en colimaçon (ou escalier hélicoïdal) est souvent apprécié car il peut s’installer dans les espaces restreints. Ainsi, il offre un gain de place important et il est pratique car les marches sont disposées autour d’une colonne centrale qui ne nécessite pas d’appui sur un mur. Pour quelles autres raisons m’orienter vers cette forme d’escalier ?

Le gain d’espace

C’est le principal atout d’un escalier en colimaçon. En effet, sa forme particulière en spirale s’installe dans presque n’importe quel espace. Sa verticalité et son diamètre contrôlé sont pratiques. Les petites marches s’articulent généralement autour d’une colonne centrale. Grâce à ce procédé, la trémie d’installation reste petite.

Cette trémie peut être circulaire ou carrée. Une trémie circulaire à l’avantage d’optimiser au maximum l’espace et rends la structure plus jolie. Certains escaliers en colimaçon (exemple avec l’escalier en colimaçon sur plan carré de chez Escaliers Bois) sont néanmoins conçus pour convenir à une trémie carrée sans perte d’espace. L’usager peut ainsi circuler librement et sans gêne lors de la montée ou de la descente des marches.

L’escalier en colimaçon se retrouve souvent dans de petits appartements ou lofts. Dans des villes où le prix au mètre carré est élevé, il n’est pas négligeable de profiter d’un espace réduit au sol.

On peut aussi en apercevoir dans le monde de l’industrie où il est apprécié pour son côté pratique (facile à installer et inoxydable si fabriqué en inox par exemple…).

Il peut s’installer en intérieur comme en extérieur. Il peut par exemple être disposé d’une terrasse à une chambre. L’escalier en colimaçon sert souvent d’escalier secondaire lorsqu’il est disposé dans des espaces volumineux comme des maisons.

Des matériaux variés

Son design en coquille d’escargot se démarque des escaliers plus classiques. On peut le construire avec plusieurs types de matériaux : bois, métal, pierre ou même en verre. L’association de ces différentes matières permet de varier les teintes, mais aussi de profiter des propriétés de chaque matériau.

Le bois sera, par exemple, très apprécié par son aspect charmant. L’aluminium pour sa résistance et sa légèreté.

Il est donc possible d’imaginer un escalier avec des marches en bois avec des entretoises et une colonne en inox.

Les quelques inconvénients

Les avantages de l’escalier en colimaçon participent aussi à ses défauts. En effet, il vous sera difficile de monter des objets trop imposants car cela reste un escalier conçu pour les petits espaces et il est donc étroit.

Son utilisation est aussi moins confortable qu’un escalier classique car moins spacieuse et la rotation constante peut agacer certaines personnes. Le prix d’un escalier (qui varie énormément selon de nombreux facteurs) sera généralement un peu plus élevé.

La petite anecdote : le sens de rotation

Chevalier anecdote escaliers boisCe n’est évidemment plus le cas mais, au moyen-âge, les escaliers en colimaçon des châteaux forts étaient construits selon le sens des aiguilles d’une montre.

Pourquoi ? Lors de batailles, les chevaliers en armure portaient généralement l’épée de la main droite. Alors, s’ils voulaient attaquer leur ennemi, leur liberté de mouvement se retrouvait réduite par la colonne centrale. Ainsi, l’homme qui descendait gardait alors l’avantage sur son adversaire et avait moins de risque d’être touché par l’épée.