Quelle finition pour mon escalier en bois ?

Il existe différents produits que l’on peut appliquer sur un escalier en bois après sa fabrication et son installation. On peut en effet lui appliquer du vernis, un vitrificateur, de la lasure, de la cire ou encore de la peinture. Ces traitements permettent de protéger le bois des agressions extérieures (rayures, fissures, déformations, chocs, taches, insectes…), de l’embellir et de lui donner un aspect plus propre. Le bois est un matériau vivant et le protéger est essentiel pour le préserver. Mais pour quelle technique opter ?

Le vernis

Escaliers bois débillardé 2C’est certainement la protection la plus appliquée de toutes. En effet, Le vernissage du bois est très courant car c’est une méthode avec de multiples avantages. C’est un liquide protecteur qui est composé de résine. Il va créer une couche qui va s’installer sur l’escalier. On peut l’utiliser pour apporter une finition lisse et faire briller l’escalier.

Le vernis va permettre de protéger le bois de l’usure et des taches. Il va offrir une protection durable et est imperméable au bois.

De nombreux styles de vernis sont disponibles à l’application. On peut, par exemple, appliquer un vernis incolore satiné ou naturel mat selon le rendu désiré. Tout dépend de l’essence du bois utilisé (Frêne-Olivier, Chêne, Hêtre, Sapin…). La différence se verra surtout au niveau de l’exposition des détails du bois (veinures) et dépendra de sa teinte.

De nombreuses teintes vont aussi pouvoir s’ajouter au vernis pour colorer votre escalier. On peut, par exemple, trouver des teinte fumée, miel ou blanchie. Elles peuvent apporter une touche supplémentaire pour apporter du charme à votre escalier.

L’inconvénient du vernis est qu’il peut être glissant et qu’il peut s’écailler avec le temps. Des passages fréquents ou des chocs peuvent facilement l’abîmer.

Le vitrificateur

Le vitrificateur se rapproche énormément du vernis. Certains estiment d’ailleurs que c’est la même chose. Ce produit possède, en plus, des durcisseurs qui vont lui apporter une résistance supplémentaire aux chocs.

C’est un produit qui va assurer une protection sur le long terme et qui vous évitera de devoir rénover votre escalier régulièrement.  Son application est possible pour toutes les essences de bois.

La peinture

La peinture de votre escalier peut, aussi, être une solution. Vous pouvez être amené à peindre certaines parties (contremarches, limons…) ou l’entièreté de votre escalier.  Grâce à ses multiples couleurs, la peinture offre des choix variés qui vous permettront de réaliser toutes vos envies.

La peinture va aussi apporter de la protection à votre escalier. Il est néanmoins conseillé d’appliquer une sous-couche pour protéger au maximum le bois.

La lasure

C’est une fine protection. La lasure va donner plus de liberté au bois. Le bois aura un aspect des plus naturel et laissera apparaître les veinures du bois. La lasure ne s’écaille pas et est simple à poser.

Le problème de la lasure est qu’elle ne résiste pas bien sur le long terme. En particulier si l’escalier est soumis à des passages fréquents. Il faut donc repasser une couche assez souvent. Ce n’est pas le produit idéal pour les escaliers.

La cire ou les huiles

La cire est appréciée car elle donne un côté authentique au bois. Elle pénètre dans le bois. L’aspect du bois est alors très naturel et donc chaleureux. Pourtant, ce n’est pas la meilleure des protections. La cire peut rendre votre escalier glissant. De plus, l’opération devra être reconduite fréquemment.