Quelles sont les différentes étapes de fabrication d’un escalier ?

Escaliers bois étapes fabrication

Le processus de fabrication d’un escalier industriel (sur mesure) est défini par plusieurs étapes précises. En effet, de la prise de côte à la pose de l’escalier dans la maison, il y a tout un monde. On va donc s’intéresser aux différents stades de création de l’escalier de manière succincte afin de comprendre comment est réalisé un escalier.

La prise de côtes

Escaliers Bois prise de cotesC’est la première étape et l’une des plus importantes. La prise de cotes va permettre de prendre toutes les dimensions et d’analyser les besoins sur place. Un expert va donc regarder la trémie, la hauteur de sol à sol fini, etc… Cela va permettre de trouver les mesures idéales, mais aussi la forme de votre futur escalier. Il faudra ensuite choisir l’essence désirée ainsi que le garde-corps si besoin. Des experts sont spécialisés dans ce domaine et passent prendre les mesures avec le matériel approprié. Ainsi, il n’y a normalement pas d’erreur le jour de la pose.

Le bureau d’étude

Escaliers bois Bureau étudesLe rôle du bureau d’étude est de faire un plan précis de l’escalier. Il va adapter les dimensions de l’escalier avec l’espace disponible grâce a la prise de cotes. Ils sont donc en charge de trouver la meilleure solution entre la volonté de l’acheteur et la faisabilité du projet. Ainsi, ils vont adapter le giron des marches, le nombre de marches, l’angle, etc… Cette partie se fait grâce à un logiciel sur ordinateur afin d’envoyer les bonnes informations pour la fabrication de l’escalier.

La conception et la finition

L’essence de bois est réceptionnée par l’usine et les pièces nécessaires partent à l’usinage pour y être découpées à la machine. La découpe va permettre de réaliser les formes désirées par le client et adaptées par le bureau d’étude. Le bois est ensuite poncé avant d’être assemblé et monté (si l’escalier est livré monté).

Il est ensuite possible d’appliquer une finition protectrice et esthétique à l’escalier. Ainsi, on peut y mettre un vitrificateur ou un vernis pour apporter de la résistante et/ou de la brillance. Cette partie va permettre de sublimer l’escalier et de le protéger des agressions extérieures.

La livraison et l’installation

L’escalier va être ensuite être emballé et protégé afin que le transport vers son lieu d’installation se passe de la meilleure des manières.

La pose de l’escalier peut ensuite s’effectuer dans de bonnes conditions. La prise de côtes ayant permis la réalisation d’une œuvre sur mesure et adaptée à son lieu de pose. Un poseur professionnel est fortement recommandé pour procéder à cette installation.