Tout comprendre sur la trémie d’escalier

La trémie est l’ouverture nécessaire au passage de votre escalier entre deux étages. Pour la pose d’un escalier, il est indispensable que la trémie soit parfaitement réalisée. Mais comment découper sa trémie ? Quelles dimensions ? Voici quelques conseils pour comprendre les principales bases.

L’emplacement de la trémie

L’emplacement de la trémie est à déterminer selon l’architecture du bâtiment. En effet, il faut s’assurer que la trémie soit placée de manière cohérente avec le reste des pièces de l’étage. Qu’elle ne gêne pas l’ouverture d’une porte par exemple ou qu’il y ait suffisamment d’espace pour circuler. Une trémie placée côté mur va maximiser l’espace alors qu’une trémie centrale permet souvent une répartition plus équitable des pièces.

L’ouverture de la trémie

L’ouverture de la trémie peut se faire dans des solives en bois (plancher) ou dans une dalle béton. Il est plus simple de procéder à l’ouverture d’une trémie dans du bois et cela coûte aussi moins cher (environ 600 euros pour du découpage dans le plancher). La dalle béton nécessite des outils plus conséquents. L’intervention d’un professionnel est fortement recommandée pour ces travaux.

La forme de la trémie et ses dimensions

Une trémie peut être rectangulaire, carrée, en L, en U ou encore ronde. Les dimensions vont être calculées en fonction du besoin et du type d’escalier. Les trémies rondes ou carrées sont généralement destinées à des escaliers en colimaçon (hélicoïdal). Les trémies de forme ronde sont plus difficiles à réaliser.

La trémie va, en fait, être créée en fonction des mesures de votre escalier et inversement.

Si vous désirez, par exemple, un escalier droit, votre trémie va être de forme rectangulaire. En effet, la longueur de la trémie doit être suffisamment importante pour que l’échappée de tête soit respectée (1,90 mètre minimum).

De plus, l’escalier requerra un reculement conséquent. Si ma hauteur sous plafond est de 2,50 mètres, l’escalier va nécessiter, par exemple, 4 mètres de reculement minimum. Il faut aussi que la trémie soit suffisamment large (minimum 80 cm) afin que l’utilisation de l’escalier soit optimale.

Dans ce cas précis, ma trémie devra être d‘environ 3,50 mètres pour que mon escalier droit (standard, bon angle) soit installé correctement. Ces mesures sont toutefois abstraites. En effet, le calcul de la trémie doit être en corrélation totale avec celle de l’escalier voulu.